Innova Ocular - ICO Barcelona

Unité de la rétine et du vitré

Là où la lumière devient une impulsion nerveuse, une étape fondamentale dans le phénomène visuel.

La rétine est la pellicule sensible qui tapisse la face interne et postérieure de l'œil. Les stimuli de lumière y sont codés en impulsions nerveuses et envoyés au cerveau à travers le nerf optique. Le vitré est le gel transparent qui occupe la cavité oculaire postérieure.

Le rétinologue traite, avec un niveau élevé de réussite, les maladies fréquentes et graves de la vision telles que la rétinopathie diabétique, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ou le décollement de la rétine.

L'Unité de la rétine et du vitré est dirigée par le Dr Ignacio Vela, et se compose du Dr Jaume Crespí, Dr Carme Macià, Dr Jesús Díaz et du Dr David Andreu.

Au cours des 15 dernière années, la connaissance de la rétine et du vitré s'est développée de façon spectaculaire. Les techniques d'imagerie (angiographie à la fluorescéine [AGF], tomographie à cohérence optique [TCO], échographie...) nous permettent de voir les structures altérées de façon détaillée.

Des instruments microchirurgicaux sophistiqués de vitrectomie nous permettent d'opérer avec succès des maladies très importantes telles que les complications oculaires du diabète, le décollement de la rétine ou les traumatismes graves. Grâce à la chirurgie maculaire (membrane épimaculaire, trou maculaire, etc.), nous sommes désormais capables de rendre la vue à des patients dans des cas auparavant incurables.

La vitrectomie a révolutionné la chirurgie de la rétine et du vitré de façon ambulatoire, mini-invasive et en permettant un rétablissement rapide.

De nouveaux médicaments tels que les antiproliférants vasculaires, injectés dans l'espace intraoculaire, atténuent les conséquences de la néovascularisation pouvant se produire dans la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), la myopie forte ou les complications oculaires du diabète.

Certains symptômes doivent être absolument signalés à l'ophtalmologue :

  • L'apparition soudaine de points sombres mobiles (myodésopsie) ou de lumières dans le champ visuel (photopsie), pouvant être le signe d'une rupture rétinienne, étape précédant un décollement de la rétine.
  • Le changement de la forme des images (métamorphopsie) nous indique que la macula (centre de la rétine) présente une déformation, propre à de nombreuses maculopathies.
  • Si vous souffrez de diabète, vous devez suivre les indications de votre endocrinologue et réaliser les examens oculaires préventifs. Tout symptôme visuel doit être examiné, même s'il semble insignifiant. La rétine doit également être surveillée de près dans les cas de myopie forte en raison du risque élevé de décollement qui est associé.
     

En quoi consiste le travail de l'Unité de la rétine et du vitré ? 

  1. Traitement médical et chirurgical de : rétinopathie diabétique, décollement de la rétine,  dégénérescence maculaire liée à l'âge, traumatismes, maculopathies...
  2. Photocoagulation au laser 
  3. Vitrectomie postérieure
  4. Injection de médicaments intraoculaires
  5. Étude génétique des maladies héréditaires, etc.
Ce site Web utilise des cookies, lisez notre déclaration de confidentialité ici
Politique des cookies