Innova Ocular - ICO Barcelona

Unité d’anesthésiologie oculaire

L'ophtalmologie chirurgicale moderne nécessite l'appui essentiel de l'anesthésiologie pour la réalisation des interventions oculaires dans les meilleures conditions de confort pour le patient.

Unité dirigée par le Dr Montserrat Murillo et constituée des anesthésiologistes suivants : Dr Ferran Manen, Dr Carlos Gil, Dr Manuel Velaure, Dr Marta López et Dr Mercè Fossas. Ils possèdent tous une grande expérience en anesthésie ophtalmique et pédiatrique.

Le médecin anesthésiologiste veille à ce que le patient soit à l'aise et ne ressente pas de douleur pendant l'opération. Le contrôle clinique du patient est effectué au moyen d'instruments de monitorage de dernière génération, qui nous indiquent à tout moment ses constantes vitales.

Nous disposons actuellement de médicaments spécifiques qui provoquent une anesthésie adéquate grâce à leur précision et la durée de leur action.

Les techniques anesthésiques les plus fréquemment employées en chirurgie ophtalmique sont les suivantes :

  1. Anesthésie topique (gouttes), très utilisée dans les interventions mineures et dans de nombreux cas de phacoémulsification de la cataracte. Elle est toujours associée à une sédation. Grâce à cette méthode, la récupération oculaire et visuelle est plus rapide. Le patient sort de la salle d'opération avec l'œil déjà découvert. 
  2. Anesthésie locorégionale (rétrobulbaire ou péribulbaire) : administration d'anesthésique local autour du globe oculaire. Elle est également associée à une sédation afin que le patient ne ressente pas de douleur et se détende, tout en restant conscient. Ce type d'anesthésie est approprié pour certains cas de phacoémulsification de la cataracte, la plupart des cas de chirurgie de la rétine et du vitré, du glaucome, de greffe de cornée, etc. La récupération oculaire est obtenue en quelques heures, le temps que les effets des anesthésiques utilisés soient passés, période pendant laquelle l'œil doit rester couvert.
  3. L'anesthésie générale est réalisée dans des cas bien précis chez l'adulte, et de façon presque toujours obligatoire chez l'enfant. 
  4. L'anesthésie pédiatrique, largement pratiquée, occupe une place à part dans notre centre. L'administration d'anesthésiques par voie inhalatoire chez les enfants provoque un sommeil rapide et stable. L'enfant reste endormi au moyen de la pose d'un masque laryngé, un dispositif délicat qui évite l'intubation endotrachéale. Quelques minutes après la fin de l'opération, l'enfant se réveille tranquillement et sans douleur. Il restera avec ses parents jusqu'à ce que nous nous soyons assurés qu'il peut rentrer chez lui en toute sécurité.
Ce site Web utilise des cookies, lisez notre déclaration de confidentialité ici
Politique des cookies