Innova Ocular - ICO Barcelona

Vitrectomie par micro-incision (23-25 g)

La vitrectomie 23 g est une technique chirurgicale mini-invasive qui permet de soigner de nombreuses maladies du segment postérieur de l'œil.

Qu'est-ce que c'est ? 

La vitrectomie est une technique chirurgicale qui consiste à extraire l'humeur vitrée de l'œil. Le vitré est une sorte de gélatine essentiellement formée d'eau mais également de fibres de collagène qui lui donnent sa consistance gélatineuse. Le terme « micro-incision » indique que nous pénétrons dans l'œil à travers de minuscules orifices, bien plus petits qu'il y a quelques années.

À quoi sert la vitrectomie ?

Nous employons cette technique pour traiter les maladies propres au vitré et également pour accéder à d'autres maladies de la rétine, telles que le décollement de la rétine, la rétinopathie diabétique, les maladies de la macula, les uvéites ou les traumatismes oculaires, entre autres.

Concrètement, en quoi consiste cette technique ? 

Il s'agit d'introduire des instruments de très petit calibre à travers la paroi sclérale de l'œil afin d'accéder au corps vitré. Nous réalisons généralement 3 incisions : une pour introduire une canule de perfusion qui maintient la tension intraoculaire constante, une autre pour la lumière intraoculaire qui passe à travers une fibre optique et la dernière pour introduire le vitrectome, l'instrument servant à aspirer et couper le corps vitré. 

Le vitré ne doit pas être extrait uniquement par aspiration, il doit être incisé en vue d'éviter les tractions dans la rétine qui provoqueraient de graves complications. 

La vitesse de coupe est très rapide (5 000 coupes par minutes). Nous évitons ainsi que les tractions du vitré puissent avoir une incidence sur la rétine. Tous les paramètres de pression, aspiration, coupe, etc. sont contrôlés par un appareil (le vitrectome) manœuvré par le chirurgien. Il existe également d'autres outils que nous utilisons à différents moments de la chirurgie : pinces, sondes à laser intraoculaire, ciseaux, coagulateurs...

À propos de la taille des incisions de la vitrectomie

L'ensemble de ces instruments pénètrent dans l'œil au moyen de trocarts de petit calibre, qui permettent une meilleure manipulation dans l'œil et réduisent les complications oculaires. Les incisions que nous réalisons sont inférieures à 1 mm. Nous parlons de jauges (g) lorsque nous faisons référence à la taille des trocarts et aux instruments employés dans une intervention. Actuellement, le calibre le plus utilisé en vitrectomie est de 23 g pour presque toutes les chirurgies. Il existe des instruments permettant de travailler avec un calibre encore plus petit (25 y 27 g) mais qui sont très flexibles, ce qui réduit la précision des mouvements de nombreux chirurgiens.

Quels avantages la récente technologie par micro-incisions comporte-t-elle ?

La diminution du calibre d'incision dans l'œil a supposé une grande avancée dans la réduction de la manipulation de l'œil pendant l'intervention et de l'inflammation postopératoire. Cela nous permet de ne pas ouvrir la conjonctive, les lésions cornéennes sont réduites, la réaction inflammatoire dans la chambre antérieure suite à l'intervention est mineure et dans de nombreux cas, la suture n'est pas nécessaire pour fermer les incisions réalisées.

Après avoir éliminé le vitré et réparé les structures intraoculaires endommagées, nous pouvons décider de laisser du sérum, du gaz ou de l'huile de silicone à l'intérieur du globe oculaire, en fonction de la pathologie que présente le patient et de la décision du chirurgien. 

Est-elle disponible à l'ICO ?

L'ICO pratique des vitrectomies depuis 1989, c'est-à-dire depuis sa fondation. Initialement, cette opération était réalisée sur des patients souffrant de traumatismes oculaires graves.  Les chirurgiens de la rétine et du vitré de l'ICO utilisent le système de vitrectomie par micro-incisions 23 g le plus sophistiqué dans la Clinique CEM.

Ce site Web utilise des cookies, lisez notre déclaration de confidentialité ici
Politique des cookies