Innova Ocular - ICO Barcelona

Lentilles intraoculaires phaques

Bien qu'elles soient connues comme l'alternative au LASIK, leurs résultats sont également exceptionnels.

Qu'est-ce que c'est ?

Elles portent le nom de lentilles phaques car elles respectent le cristallin. Un œil pourvu d'un cristallin naturel est un œil phaque.

En implantant des lentilles intraoculaires, il est possible de corriger de grands défauts réfractifs. Les lentilles peuvent être placées à deux endroits : entre l'iris et le cristallin et entre la cornée et l'iris.

Combien de types de lentilles intraoculaires existe-t-il ?

Les premières sont dénommées pré-cristalliniennes, épi-capsulaires ou ICL (« Intraocular Contact Lenses » ou « Implantable Collamer Lenses »). 

Une lentille flexible est introduite derrière la pupille au moyen d'une incision minime (3 mm). Ces lentilles sont fabriquées sur commande avec les mesures précises de chaque œil. Elles peuvent corriger tant la myopie que l'hypermétropie et même l'astigmatisme (ICL toriques). L'implantation de ces lentilles ne requiert pas d'hospitalisation et est réalisée sous anesthésie topique ou locale.

Tous les yeux ne peuvent pas accueillir une lentille intraoculaire de type ICL.  L'espace situé entre la cornée et le cristallin doit être mesuré pour que l'on s'assure que cette intervention est possible. 

Depuis l'introduction d'une microperforation centrale sur la lentille, dans la majorité des cas, il n'est plus nécessaire de réaliser un traitement préventif au laser YAG sur l'iris pour éviter le risque d'augmentation de la tension intraoculaire.

L'ICL est une excellente alternative dans les cas où l'application du LASIK est contre-indiquée : principalement pour des graduations dépassant les limites recommandées ou les cornées d'une épaisseur insuffisante, généralement chez les personnes de moins de 40 ans.

La récupération visuelle est presque immédiate, stable, elle offre une qualité visuelle exceptionnelle et est réversible, puisque les lentilles peuvent être retirées sans difficulté.

Dans certains cas d'implantation de l'ICL, nous parvenons à obtenir une augmentation allant jusqu'à 2 lignes d'acuité visuelle, ce qui fait d'elle une excellente option chirurgicale dans les cas où la vision est faible avant l'intervention.

Cette technique peut être associée à celle du LASIK : leur capacité est ainsi multipliée dans les cas complexes.

Les lentilles pré-iriennes sont le second type de lentilles intraoculaires. Elles sont fixées à l'angle iridocornéen ou sont clippées à l'iris. Leur pose est soumise à la condition qu'il n'y ait pas de pertes de cellules endothéliales pendant qu'elles sont présentes dans l'œil.

Pour quels troubles réfractifs peuvent-elles être appliquées ?

Les lentilles ICL peuvent traiter la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme myopique. Ces dernières sont connues sous le nom de « lentilles toriques ».

Requièrent-elles des soins spécifiques ?

Le patient porteur de ce type de lentilles peut mener une vie tout à fait normale, aussi bien au niveau du travail que du sport, quelques jours après leur implantation. Ces matériaux ne peuvent pas provoquer de rejet. Néanmoins, les deux types de lentilles intraoculaires exigent la réalisation de visites de contrôle annuelles de façon indéfinie pour s'assurer que des changements ne vont pas se produire dans les structures se trouvant à proximité pendant toute leur durée de vie.

Avons-nous de l'expérience dans ce domaine ?

À l'ICO, nous possédons une large expérience dans l'implantation et le contrôle des deux types de lentilles intraoculaires depuis 2001.

Ce site Web utilise des cookies, lisez notre déclaration de confidentialité ici
Politique des cookies