Innova Ocular - ICO Barcelona

Glaucome chronique

La perte progressive et prolongée de champ visuel, sans que l'on en soit conscient, entraîne le risque de cécité silencieuse.

Qu'est-ce que c'est ?

Le glaucome chronique est une maladie du nerf optique (neuropathie) caractérisée par une perte visuelle progressive, qui suit un schéma caractéristique (réductions généralement périphériques du champ visuel) et qui se reflète de façon objective dans des changements d'aspect du nerf optique.

En connaît-on les causes ?

Le glaucome chronique est considéré comme une maladie multifactorielle, c'est-à-dire que ses causes sont multiples. La cause plus connue et la seule que l'on peut soigner jusqu'à présent est l'augmentation de la pression intraoculaire, l'hypertension oculaire.

Quels sont ses symptômes ?

Le glaucome chronique ne se manifeste pas par des symptômes perceptibles au début de la maladie. À mesure que la maladie progresse, les défauts du champ visuel deviennent perceptibles, augmentant lentement jusqu'à ce que la vision centrale soit affectée à la fin de la maladie. Parallèlement à la perte de champ visuel, lorsque le glaucome se trouve à un stade avancé de son évolution, le patient présente des difficultés à s'adapter à l'éclairage, aussi bien à l'obscurité qu'à la lumière. Cela arrive lorsque le patient passe d'un endroit sombre à un endroit lumineux de façon brusque. Ces changements d'éclairage aveuglent le patient glaucomateux pendant quelques secondes.

Certaines personnes ont-elles plus de probabilités d'en être atteintes ?

La prévalence du glaucome augmente avec l'âge, et bien qu'il soit important de prendre la tension intra-oculaire de tous les patients, cela s'avère particulièrement important à partir de 45 ans.

Le glaucome est une pathologie dans laquelle le facteur génétique est important. Comme il existe de nombreux cas dans lesquels il affecte plusieurs membres de la même famille, il est important d'exclure le glaucome chez les parents directs des patients déjà diagnostiqués. Nous conseillons souvent de réaliser des examens génétiques pour déterminer de façon plus précise le risque couru par une famille et ses descendants.

Le glaucome est particulièrement agressif chez les patients de race noire ; les contrôles concernant cette ethnie doivent donc être exhaustifs.

Comment le traite-t-on ?

Le traitement du glaucome chronique est initialement médical et vise à diminuer la tension intraoculaire. Les collyres peuvent maintenir la tension intraoculaire à un taux adéquat et contrôler la maladie pendant des années, mais si la tension n'est pas correctement surveillée, ou que les collyres ne sont pas tolérés en raison d'effets secondaires systémiques ou locaux, nous disposons de techniques au laser ou chirurgicales qui peuvent maintenir la tension intraoculaire à un taux sûr pour chaque patient.

Peut-on le prévenir ?

La prévention du glaucome se fait en détectant les cas à risque et en empêchant le développement de la maladie au moyen du maintien de la tension intraoculaire au taux souhaité. Il est donc extrêmement important de détecter les personnes souffrant d'hypertension oculaire (tension intraoculaire élevée) qui, si elles n'étaient pas contrôlées, finiraient par développer un glaucome. Ces patients doivent être placés sous étroite surveillance et un traitement préventif doit être décidé selon le cas et de façon individuelle.

Peut-il être grave ?

Le glaucome chronique est l'une des principales causes de cécité irréversible dans le monde. Sa détection, sa prévention et son traitement adéquat freinent et permettent d'éviter sa progression jusqu'à la cécité dans la plupart des cas.

Ce site Web utilise des cookies, lisez notre déclaration de confidentialité ici
Politique des cookies